Ce four serai d' origine aficaine et le modèle m' a été transmit par Walter, le bronzier de l' Archéosite d' Aubeschies ( Belgique ) qui est une mine de savoir, si nous étions au Japon il serai classé " trésor vivant "!
Ce modèle est un des plus performant que j' ai expérimenté, ses rendements sont exceptionels. Sa mise en oeuvre est peut-être la plus longue, mais son efficacité vaut largement l' effort.
Il necessite entre 20 et 30kg de terre réfractaire, type terre à RAKU ( en vente chez les fournisseurs en céramique et matériel de potiers ), ou, si vous souhaitez respecter le matériaux d' origine....Une argile " dégraissée" et chargée de paille broyée ou encore de fumier de cheval font très bien l' affaire. J' ai essayé les deux options, l' une et l' autre se vallent!.....Le temps de fabrication d' un tel four varie d' un à deux jours  suivant votre "vélocité" ou habitude de manipuler ces matériaux....plan_four_copie
Voici une vue du  dessus du four et une vue en coupe du four, avec ses tuyères d' alimentations en air ( deux ) ainsi que ses orifices internes de ventilations, les petits trous visibles sur la coupe.
les dimensions générales de ce four sont à adapter en fonction du creuset que vous souhaitez utiliser. Mes essais conceraient un creuset à chaques fois un creuset de 2 kg de bronze, mais il est tout à fait possible de doubler (voir plus) ses capacités. Comme vous le constatez ce four est destiné à être enterré, pour ne laisser dépasser que sa "gueule"!
Ce modèle de four une fois "lancé" succède les coulées tous les 1/4 d' heure!! Tant sa capicité à concerver l' énergie est impressionnante! Il fonctionne tant au charbon ( de forge ) qu' au charbon de bois! Seul inconvénient du charbon de bois, il faut sans cesse recharger le four....Mais il n' y a pas d' autre problèmes à son utilisation.